Une enquête lancée en lien avec des suicide chez des jeunes de Premières Nations dans la région

Capture d'écran tirée de Google Maps

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a ouvert une enquête après une vague de suicide chez des jeunes des communautés de Kitcisakik et du Lac Simon.

L’enquête de la Commission vise à vérifier si les droits des jeunes ont été respectés, mais aussi pour s’assurer que des mesures soient prises afin que la situation ne se reproduise pas.

Selon les informations, cinq jeunes âgés de 14 à 26 ans des deux communautés ont mis fin à leur vie depuis le mois d’août.

Une partie de ceux-ci étaient connus par la DPJ de l’Abitibi-Témiscamingue.

Le déroulement de l’enquête ne serait pas public puisqu’il implique des mineurs, mais la commission pourrait publier ses résultats à la fin.