Manifestation du Centre communautaire juridique de l’Abitibi-Témiscamingue

Des employés syndiqués du Centre communautaire juridique de l’Abitibi-Témiscamingue (CCJAT) ont manifesté mardi midi, au centre-ville de Val-d’Or. Ces derniers se sont rassemblés pour dénoncer les négociations qui stagnent avec l’employeur, selon eux.

Rappelons les 25 employés du CCJAT, membres du SFPQ, se sont prononcés pour la mise en place de moyens de pression lourds, pouvant conduire à dix journées de grève.

«Un des points qui achoppent à la table est le refus de l’employeur d’offrir à nos membres une prime pour région éloignée alors que l’employeur l’offre déjà aux avocats au CCJAT. C’est inéquitable et nous le dénonçons. L’employeur doit reconnaître que son personnel mérite d’être mieux valorisé et respecté pour le travail accompli », a déclaré Josée Jolette, présidente régionale du SFPQ, par voie de communiqué.