Le ministère ouvre une enquête pénale contre la Fonderie Horne

Crédit photo : Nicolas Hamel - Monabitibi.ca

Le ministère de l’Environnement a ouvert une enquête pénale sur la Fonderie Horne.

Selon La Presse, du concentré de cuivre entreposé à l’extérieur de la Fonderie et des résidus miniers de son site Noranda 5 ont été poussés par le vent le 7 mars dernier dans le quartier Notre-Dame, sur le lac Osisko et le lac Pelletier.

Le ministère reproche à Glencore d’avoir mis une semaine avant de commencer les travaux, parce qu’avec la fonte de la neige et des glaces la décontamination est plus difficile, tellement que le concentré se trouvant sur le lac Osisko ne sera pas ramassé et se retrouvera dans le lac.

Le ministère a aussi remis une amende de 10 000 $ à Glencore pour les résidus miniers de son site Noranda 5 emportés par le vent.

Le dossier est donc analysé et pourrait être remis au directeur des poursuites criminelles et pénales.