Le Forestel devra réembaucher une ancienne employée congédiée sans motif valable

Photo tirée de la page Facebook d'Hôtel Forestel

L’hôtel Forestel devra réembaucher une ancienne employée que la direction avait congédiée sans motif valable selon le Tribunal administratif du travail (TAT).

Celle-ci avait été congédiée en septembre, lendemain d’avoir refusé un quart de travail à la dernière minute alors qu’elle devait s’occuper de ses enfants.

Selon Radio-Canada, la direction de l’hôtel a expliqué qu’elle n’avait pas été congédiée, mais qu’il s’agissait d’une abolition de poste en raison des difficultés financières de la compagnie, mais le juge dans ce dossier a rejeté cette interprétation. 

Le Forestel devra aussi lui verser l’équivalent du salaire qu’elle a perdu depuis trois ans.