L’Abitibi-Témiscamingue, région la plus touchée par la tordeuse

L’Abitibi-Témiscamingue est la région du Québec la plus affectée par la tordeuse des bourgeons de l’épinette cette année. Cette maladie ravageuse a gagné du terrain, ce qui force la SOPFIM à intervenir pour la première fois dans la région.

111 000 hectares de forêts seront arrosés d’insecticides dans les prochains jours et tout au long du mois de juin. La superficie infestée est passée de 2,2 millions d’hectares en 2021 contre 2,5 millions en 2022.

L’épandage pourrait se poursuivre pendant une période de cinq à 10 ans, selon le directeur général de la SOPFIM, Éric Lacroix.

Éric Lacroix, directeur général de la SOPFIM

Dans l’est de la province, la progression de l’épidémie a plutôt diminué.