Au tour des cols blancs de Rouyn-Noranda de se doter d’un mandat de grève

Après les cols bleus, c’est au tour des cols blancs de Rouyn-Noranda de s’impatienter devant la lenteur des négociations pour reconduire leur convention collective échue depuis près d’un an.

Les membres du Syndicat canadien de la fonction publique se sont dotés d’un mandat fort pour entamer des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale.

Les questions monétaires sont au centre des demandes syndicales qui souhaitent notamment effectuer un rattrapage en plus de faire gain en fonction de l’inflation.

L’intégration du personnel aquatique pose également problème comme l’explique Geneviève Carrier, conseillère syndicale pour le SCFP:

Le syndicat des cols blancs compte près de 120 membres à la Ville de Rouyn-Noranda.